Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger (Lettre 67)

La Huguenot Society of Great-Britain and Ireland a mis à profit la période de confinements Covid par l’enrichissement de son blog (www.huguenotsociety.org.uk/blog) dans lequel sa présidente, Barbara Julien, évoque les premières années de la Huguenot society créée l’année du bicentenaire de la Révocation de l’édit de Nantes par les directeurs du French Hospital, et ses connexions internationales, reconnue par le niveau de ses publications, et ses collections à la Huguenot Library.

La représentation d’un papillon (red admiral) a permis d’attribuer récemment un album de botanique illustré vers 1575 à l’aquarelle, conservé au Victoria & Albert Museum, à Jacques Le Moyne de Morgues (v.1533-1588) cartographe originaire de la vallée de la Loire, devenu Dieppois avant d’émigrer à Londres, qui illustra l’expédition française en Floride.

Les amis des réunions internationales de descendants de huguenots partageront la tristesse d’apprendre le décès, en mai dernier, de Wendy Bennett, dont le sourire et l’énergie nous manqueront.

Lire la suite

Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger (Lettre 66)

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris, le décès de Simone Saxer, en septembre 2020. Théologienne et historienne, elle fut membre fondateur de la Société suisse pour l’histoire du refuge huguenot en 1986, faisant suite à une exposition sur le Refuge huguenot montée à Lausanne en 1985, puis, en 2009, l’initiatrice de la Fondation VIA, dédiée à l’aménagement du tronçon suisse, du chemin européen Sur les pas des huguenots et vaudois du Piemont. Tant que sa santé le lui permit, Simone Saxer participa à toutes les réunions triennales organisées par le Comité protestant des Amitiés françaises à l’étranger, depuis celle de Fontainebleau en 1972, organisée par l’ambassadeur Jean Basdevant, secondé par Thierry Du Pasquier.

La pandémie Covid a affecté la vie cultuelle, culturelle et sociétale du monde entier, selon des règles un peu différentes et décalées selon les pays.

La Deutsche Hugenotten-Gesellschaft allemande a annulé sa Journée huguenote prévue en juillet 2021 à Hofgeismar, rassemblant généralement une grande foule ; l’assemblée générale se tiendra plutôt en petit comité, à Celle, afin de préserver la santé des participants.

Le n°1/2020 de la revue Hugenotten, publie un long article illustré du pasteur Andreas Flick, président de la Deutsche Hugenotten-Gesellschaft, consacré à la manufacture de chapeaux fondée par le huguenot Pierre Gabain à Celle en 1709. Cette famille de chapeliers, originaire des Cévennes (St-Pierre de Cernon), s’exile à la Révocation, d’abord à Payerne, puis à Celle où leur industrie prospère au XVIIIes. et exporte jusqu’en Russie. Les Gabain exercent des responsabilités d’Ancien dans l’Eglise française jusqu’à sa fusion avec l’Eglise réformée allemande en 1805. L’imposante maison Gabain, Muhlenstrasse 26, dont la partie centrale est surmontée d’un fronton triangulaire, a été restaurée récemment. Les bâtiments d’angle, plus bas, qui devaient abriter les ateliers, sont aussi conservés.

Lire la suite

Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger (Lettre 63)

Nous sommes particulièrement reconnaissants à Barbara Julien d‘avoir accompagné en mars un petit groupe des AmHI lors du circuit qu’elle avait si bien préparé dans le sud de l’Angleterre, de Londres à Canterbury en passant par Rochester, évoqué par p.11-14.
Depuis ce petit voyage, Barbara Julien a été élue, le10 mai, présidente de la Huguenot Society of Great-britain and Ireland. Très active depuis de nombreuses années au sein du service d’archives et de la bibliothèque de la Huguenot Society, totalement bilingue, elle a, entre autres, publié en 2015, accompagnés d’une traduction, les registres du consistoire de l’Eglise huguenote de Thorpe-le-Soken, 1683-1763, dans la collection des Huguenot Society quarto series, N°62. Signalons que la Huguenot Society propose des bourses d’études à des étudiants travaillant sur un sujet relatif à l’émigration huguenote.

Lire la suite

Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger (Lettre 62)

La 18e réunion internationale de descendants de huguenots que les Amitiés huguenotes internationales a organisé à Reims en septembre 2018 a permis aux associations de descendants de huguenots des 10 pays représentées d’échanger sur leurs activités.

Mme et M. Koudal, respectivement présidente et trésorier, ont participé à la réunion de Reims, représentant « Det danske Huguenotsamfund”, la Fondation huguenote danoise, qui a fêté les 50 ans de sa création le 29 novembre 1968, par un culte à l’église réformée de Copenhague (Gothersgade 111), suivi d’une réception dans la crypte de l’église et la parution d’un livre de la présidente sur les huguenots au Danemark.

Lire la suite

Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger ( Lettre 60 )

Les 500 ans de la Réforme ont été célébrés dans le monde entier par toutes sortes de manifestations tournées vers le passé comme vers l’avenir.

A Beyrouth, l’Eglise protestante française a ponctué « une semaine de la Réformation » par des conférences au Collège protestant, le retour de sa grosse Bible restaurée au cours du culte, et l’inauguration du cimetière protestant agrémenté d’un jardin rénové par une équipe réunie autour du pasteur Pierre Lacoste.

A Genève, dans le cadre de l’exposition interactive « PRINT ! » du Musée international de la Réforme, une Bible a été imprimée sur une copie de la presse de Gutenberg de 3 mètres de haut, terminée le 31 octobre, jour de la Réformation.

Le 11 décembre 1518, le chapitre de Zurich élit le prédicateur Ulrich Zwingli à la cure de la cathédrale. Il mènera une réforme religieuse originale, concurrente et opposée à celle de Luther au sujet de la consubstantiation, plus proche de la Réforme française, de Guillaume Farel et Calvin.

Le Centre culturel hongrois de Paris (92 rue Bonaparte) a présenté en novembre-décembre une très intéressante exposition de panneaux illustrés sur Cinq siècles de la Réforme protestante hongroise aussi bien luthérienne, que calviniste ou unitarienne. Des cartes et une importante iconographie (portraits, objets du culte, églises, lycées…) donnaient un aperçu de la très riche histoire du protestantisme hongrois qui a façonné tout le pays jusqu’à nos jours. Au XVI e siècle et jusqu’à la recatholicisation pratiquée avec violence par les Habsbourg, la Hongrie a été protestante à plus de 80%. Aujourd’hui, 30% de la population est rattachée aux Eglises de la Réforme, dont environ 250 000 luthériens. L’apport des protestants hongrois au plan intellectuel, artistique et politique, dans le combat pour l’indépendance, est considérable et jalonne toute l’histoire nationale. Le 1er ministre et la majorité du gouvernement actuel, sont des protestants engagés. A Paris, l’Église protestante hongroise en France se réunit au temple du St-Esprit 5, rue Roquépine les 1ers dimanche du mois à 17h.

Lire la suite

Nouvelles des sociétés huguenotes de l’étranger (Lettre N°47)

La nouvelle princesse anglaise, épouse du prince William, Kate Middleton descend de huguenots français réfugiés en Angleterre à la Révocation de l’édit de Nantes. Son aïeul à la 11e génération, Gaston Martineau, “surgeon” (chirurgien-médecin) de Bergerac, quitta la France à 31 ans, et épousa en Angleterre en 1693, Marie Pierre, fille de Guillaume Pierre, un … Lire la suite

Familles huguenotes d’Australie

Le Comité protestant des Amitiés françaises à l’étranger vient de recevoir le premier livre édité par la Société Huguenote d’Australie. Cet ouvrage fondamental couronne en quelque sorte la création de cette société fondée en 2001 par un petit groupe désireux de mieux connaître et faire connaître l’histoire des descendants de Huguenots d’Australie. La Huguenot Society … Lire la suite