Nouvelles du protestantisme français (Lettre N°49)

gravure représentant la malheureuse famille CalasL’exécution de Jean Calas, le 10 mars 1762, à Toulouse, sous l’accusation, sans preuve, d’avoir assassiné un de ses fils réputé converti au catholicisme eut un grand retentissement dans l’opinion, grâce à Voltaire qui fit réviser le procès et réhabiliter la mémoire de Calas. Cette affaire sera évoquée lors des conférences de l’après-midi à la prochaine assemblée du Désert (cf. 4e de couverture).  Cette gravure représente les Calas emprisonnés à la Conciergerie en attendant la révision du procès.

 

Du 28 au 31 avril, le Colloque des musées protestants d’Europe s’est réuni dans le Tarn, à Ferrières, autour de la présentation du tout nouveau et résolument moderne Musée du Protestantisme, De la Réforme à la laïcité par son conservateur, Patrick Cabanel et son équipe. Les exposés se déroulaient dans le majestueux temple de Vabres, autour de questionnements tels que « Dieu s’expose-t-il au musée ? », « les musées qui bougent », « Visibilité des musées protestants ».

Lire la suite

La Cause

82 printemps, c’est l’âge de La Cause, œuvre du Protestantisme français, fondée au lendemain de la guerre 1914-1918. 1920, au sortir de la première guerre mondiale, la France est à reconstruire, elle est meurtrie, désemparée. C’est aussi l’époque du Réveil, ainsi on voit la mission populaire affréter des péniches pour annoncer l’Evangile sur les canaux, de nombreuses paroisses se créent.

A cette époque, Freddy Durrlemann, pasteur de l’Eglise réformée, qui a navigué comme aumônier à bord d’un navire-hôpital transportant des blessés entre Salonique et Toulon, est fort impressionné par les nombreuses conversations qu’il a eues à bord concernant le christianisme et le protestantisme. Il a pu constater alors combien est profonde l’ignorance – ou tout au moins la méconnaissance – concernant ces sujets dans les milieux les plus intellectuels comme dans les milieux les plus modestes de l’équipage. Il s’est aperçu avec quel vif intérêt, et quelquefois avec quelle émotion, officiers et matelots réagissaient à l’écoute du message évangélique.

Lire la suite