tableau Les trois grâces par Lucas Cranach

« Les trois grâces » par Lucas Cranach

Une exposition « Cranach et son temps » ouvrira du 9 février au 23 mai 2011, au Musée du Luxembourg (19 rue de Vaugirard, 75006 Paris) dont la gestion a été récemment attribuée à la Réunion des Musées Nationaux. Lucas Cranach l’Ancien (1472-1553), proche des premiers réformateurs luthériens à Wittemberg, est le témoin des profonds bouleversements politiques et religieux de la société de son temps. L’exposition fait ressortir les liens étroits qui l’unissaient à ses contemporains européens, en Allemagne, en Italie et aux Pays-Bas, tels Dürer et Metsys.

Cranach est particulièrement à l’honneur cette année, vedette d’expositions à Bruxelles et à Rome qui se terminent en janvier. D’autre part, en ayant recours au mécénat privé qui a fourni le million d’Euros manquant sur les quatre demandés par son propriétaire, le musée du Louvre a pu le 31 janvier 2010, faire entrer dans ses collections « Les Trois Grâces » (monogrammé et daté de 1535, peint sur un petit panneau de bois de 37 sur 24 cm).

A lire : Jérôme Cottin, Lucas Cranach et le Protestantisme, dans la revue Arts Sacrés, n°7, septembre-octobre, 2010, p 28-35.

Laisser un commentaire