Laurent BEREC, Claude de Sainliens, un huguenot bourbonnais au temps de Shakespeare, Ed. Orizons, 510 p. 29 €. Au cours de ses recherches sur la période élisabéthaine, l’auteur a découvert la personnalité méconnue de ce huguenot exilé dès les 1ères guerres de religion, auteur de grammaires, dictionnaires et manuels d’apprentissage du français, qui constituent un témoignage très vivant de la vie quotidienne à Londres au XVIes. (L’émission du Comité du dimanche 3 février 2013 lui est consacrée)

François BOULET, Histoire des protestants à Paris et en Ile-de-France, Ed. Eglise réformée de Saint-Germain en Laye 2012, 338 p, 20 €. La paroisse de St-Germain-en-Laye édite cet ouvrage à l’occasion du150e anniversaire de la construction de son temple, mais l’auteur balaye de façon très complète l’histoire du protestantisme en région Ile-de-France des origines à nos jours, en insistant sur son dynamisme au XIXes.

Patrick CABANEL, Histoire des protestants en France, XVIe-XXIe siècle, Ed. Fayard 2012, 1502 p, 39 €. Somme impressionnante, d’une lecture facile et claire, complétée d’un excellent index des noms et des lieux, d’une bibliographie très exhaustive, est incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire du protestantisme.

Patrick GRAINVILLE, Peste et Choléra, Ed. Seuil 2012, 228 p., 18 € Couronné par le prix Femina, ce livre s’attache au destin d’Alexandre Yersin, descendant d’une famille huguenote, découvreur en 1894 du bacille de la peste, plus connu en Indochine où il est salué comme un bienfaiteur de l’humanité.
Jacky DELAFONTENELLE, Les protestants du Bocage normand, de l’origine à nos jours, Ed. du Petit Chemin, 416 pages, 38,50 € – Commande : jacky@delafontenelle.net

Eliane ITTI, Madame Dacier, femme et savante du Grand Siècle (1645-1720), L’Harmattan, Paris, 2012, 344 p. 39 €. Née en Normandie, Anne Le Fèvre, devenue Mme Dacier eut un destin hors du commun, « en son temps, la femme du monde la plus savante » et, quoique protestante, elle réussit à publier ses livres sous Louis XIV.

Olivier LE DOUR et Grégoire LE CLECH, Les huguenots bretons en Amérique du Nord, Ed. « Les Portes du large », Rennes 2012. vol. 1, 696 p. 24 €. La Bretagne touchée par la Réforme au XVIe siècle, a compté quelques communautés protestantes très vivantes, en particulier à Blain, Le Croisic, Plouër, Quintin et d’autres petites villes, mais surtout à Vitré où le culte réformé a été célébré sans interruption pendant plus d’un siècle, Rennes et Nantes. A la révocation de l’Edit de Nantes beaucoup s’exilent, généralement par les îles Anglo-Normandes, trouvant refuge en Angleterre, puis dans les colonies anglaises d’Amérique, où leurs descendants ont été des acteurs de son histoire. On retrouve dans leur descendance des militaires de haut rang, des richissimes planteurs, l’homme le plus riche de New York, un temps maire la ville, deux gouverneurs coloniaux du New York et du New Jersey, un ministre de la justice, plusieurs proches de George Washington, deux gouverneurs de Caroline du Sud, un signataire de la Déclaration d’Indépendance, et plus près de nous, un lauréat du Prix Pulitzer, le vice-président Cheney, les présidents Harry Truman et Barack Obama.

Vous pourrez vous procurer tous ces livres par la Nouvelle librairie protestante – Un temps pour tout, 47 rue de Clichy, 75009 Paris (01 45 26 27 27. Lundi : 14h-19h. Du mardi au vendredi : 10h-19h et le samedi 10h-18h. www.arretauxpages.com et www.untempspourtout.fr)

Laisser un commentaire