Nous ouvrons cette année la sixième saison au Temple Musée de Lemé en Thiérache, au Nord du département de l’Aisne. Au cœur du territoire rural de la Thiérache célèbre pour ses églises fortifiées, le musée présente l’histoire de la Réforme protestante et son impact sur la région. Au Nord-est de la Picardie, ce terroir était la frontière Nord du Royaume de France avec les Pays-Bas espagnols et les églises servaient de refuge à tous face aux exactions de la soldatesque. Sur cette terre de passage, la solidarité était spontanée face au danger.

Une solide tradition orale fait remonter l’origine du protestantisme en Thiérache à la tentative de réforme humaniste de l’évêque de Meaux Guillaume Briçonnet, proche de la famille royale et de Marguerite de Navarre, sœur du roi François 1er, avec l’humaniste picard Jacques Lefèvre d’Etaples. Les paysans, venus faire la moisson en Brie rapportèrent les idées nouvelles en Thiérache. Cette église réformée s’est si bien enracinée dans ce territoire isolée qu’elle a réussi à traverser le siècle de clandestinité après la révocation de l’édit de Nantes et s’est ouverte au réveil religieux du XIXe siècle avec le pasteur Antoine Colani qui construisit le temple de Lemé. Aujourd’hui le centre de cette communauté s’est déplacé à Landouzy la Ville. Mais sans cet enracinement notre musée n’existerait pas.

Comme le pasteur Colani, l’aide initiale pour la restauration du temple désaffecté est venue de Suisse. Notre Association pour la Sauvegarde du Temple de Lemé a été soutenue par l’Association genevoise en faveur des protestants disséminés.

Le temple restauré, avec ses tribunes entourant la nef est la plus belle pièce du musée.

Dans les tribunes, nous présentons une exposition sur les origines de la Réforme protestante en Europe, en France et en Thiérache jusqu’à la révolution française à partir d’une riche donation de gravures anciennes et de documents imprimés anciens. L’histoire locale y côtoie la grande histoire. Gardien Givry, originaire de Vervins y est honoré. C’est un pasteur qui fonda une Assemblée du désert à la fin du XVIIes., à la Boîte à Cailloux, près de Saint-Quentin et mourut en prison enfermé au secret.

Sous les tribunes est présenté le Protestantisme en Thiérache au XIXe siècle : l’œuvre du pasteur Colani apôtre du Réveil religieux, sa participation au début de l’œuvre missionnaire en Afrique, car deux des trois premiers missionnaires, Isaac Bisseux et Prosper Lemue étaient de Thiérache. Le pasteur Pierre-Louis Charlemagne Caillatte, gendre de Colani, a agrandi le temple pour y accueillir les garçons de son orphelinat qu’il nomma l’Asile Evangélique « Notre maison ». Nous présentons aussi les temples protestants de l’Aisne.

Lemé se trouve à l’ouest de Vervins en direction de Guise, à une trentaine de km au Nord de la ville-préfecture de Laon, sur la route nationale 2 qui va de Paris à Bruxelles et à l’intersection avec l’axe Calais-Bâle. Un fléchage spécifique dans Lemé conduit au Temple-musée.

Le Musée est ouvert les samedis et dimanches de 14h30 à 18h en juillet et en août, et jusqu’aux journées du patrimoine en septembre. D’avril à octobre, les visites se font sur rendez-vous, par téléphone.

Notre présidente Evelyne Loizeaux est au 03 23 97 63 74,

M. Moïse Dardenne au 03 23 58 00 84

Pour la région parisienne et au delà, notre vice président le pasteur Paul Lienhardt est au 01 64 39 61 74.

Notre site internet est http://astleme.com.

Vous pouvez nous demander notre dépliant polychrome. Il existe également en anglais et en allemand, la version néerlandaise va paraître.

 

par le pasteur Paul Lienhardt

(Émission du Comité Protestant des Amitiés Françaises à l’Étranger diffusée surFrance Culture, à 8h25, le dimanche 3 avril 2011)

Laisser un commentaire