La présence protestante à Lyon remonte aux débuts de la Réforme. Lyon a été une ville où le protestantisme s’est installé dès le XVIe siècle. Entre cette période troublée et la Révolution française, la communauté protestante a connu beaucoup de péripéties, comme dans beaucoup de villes du Royaume de France.

Je fais maintenant un grand saut dans l’histoire pour atterrir au XIXe siècle : avec le concordat napoléonien la loge du Change a été attribuée aux protestants pour l’exercice de leur culte. Lyon est également marqué pendant ce siècle par un Réveil et à un développement des Eglises réformées et on assiste à la construction de deux temples : le temple réformé évangélique en 1865 et le Grand Temple sur les quais du Rhône, en 1884. Le XIXe siècle c’est aussi la naissance de nombreuses œuvres d’entraide et de services nées par la volonté des membres de ces Eglises.

Le XIXe siècle et le XXe siècle voient aussi l’implantation de nombreuses Eglises protestantes : baptistes, Armée du Salut, évangélique libre, luthérienne, pentecôtistes, Mission Populaire, Mission Tzigane et réformées. La plupart travaillent aujourd’hui ensemble dans une Antenne lyonnaise de la Fédération Protestante de France ou dans l’Association de la Pastorale Evangélique de Lyon. Voire dans les deux. Comme projets communs je citerai : 2003 année de la Bible et Mosaïc.

Le protestantisme lyonnais a toujours eu des liens avec des Eglises à l’étranger. Hier c’était avec l’Allemagne, la Suisse. Aujourd’hui encore avec ces deux pays mais aussi avec les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Depuis 20 ans, de nombreuses Eglises issues de l’immigration naissent dans les villes françaises. A Lyon, on en compte une trentaine. La plupart sont engagées dans ce projet Mosaïc dont l’objet est de se connaître, se rencontrer et d’annoncer l’Evangile ensemble. Cela passe par des études bibliques, des journées de rencontres, des partages de locaux, des cultes. Ce projet est piloté par l’antenne locale de la Fédération Protestante.

Aujourd’hui pour l’Eglise Réformée à Lyon l’enjeu majeur est clair : penser sa vie comme étant d’abord tournée vers l’annonce de l’Evangile.

Cela s’est traduit en 2008 par la construction d’un nouveau lieu de culte : l’Espace protestant Théodore Monod au Carré de la Soie à Vaulx-en-Velin, quartier en plein développement. Le dernier projet en date : consiste à repenser la présence de l’Eglise en Centre-ville autour de deux lieux. Le temple de la Rue Bancel et le Grand Temple. Cela se fait également avec l’Eglise Evangélique luthérienne de Lyon, implantée tout à côté. Le 1er Synode national l’Eglise Protestante Unie de France (union entre l’Eglise Luthérienne et l’Eglise Réformée) se tiendra d’ailleurs à Lyon en mai 2013.

A ce jour donc, l’Eglise Réformée rénove et met en valeur ce Grand Temple pour lui permettre de vivre sa double vocation : lieu cultuel, d’annonce de l’Evangile et lieu culturel reconnu dans la cité. L’ensemble étant classé, pour réaliser ces travaux, l’Eglise a le soutien de la DRAC, de la Ville de Lyon, du Conseil général du Rhône et du Conseil Régional Rhône-Alpes. Et elle doit également apporter au minimum 20% du montant des travaux, soit 600 000 euros sur 3 000 000 d’euros.

La rénovation du Grand Temple s’appuie sur un projet de vie d’Eglise qui reprend cette idée simple : sa mission première est d’annoncer l’Evangile de Jésus-Christ et d’accueillir celles et ceux qui la rejoigne.

Cette dimension d’Eglise est couplée à une dimension culturelle, qui se traduit par l’accueil de nombreux concerts autour de l’orgue, de chorales, d’école de musiques et aussi de conférences de l’Université Tous Ages.

 

par le pasteur Olivier Raoul-Duval, pasteur de l’Eglise Réformée de France, en poste dans la paroisse de la rue Bancel.

Pour aller plus loin, vous trouverez plus d’informations sur les sites :

www.grandtemple.fr et www.orgue-et-musique.fr

Vous pouvez aider en envoyant un chèque à l’ordre de « Fondation du Patrimoine – Restauration, mise en valeur du GT de Lyon » Fondation du Patrimoine Délégation Rhône-Alpes, 27 boulevard Saint Exupéry – 69009 Lyon

 

(Emission du Comité Protestant des Amitiés Françaises à l’Etranger diffusée sur  France Culture, à 8h25, le dimanche 1er mai 2011)

Laisser un commentaire