D. BENOIT, Je suis celui que vous cherchez. Jacques Roger, restaurateur du protestantisme dans la Drôme, Ed. Ampelos, 2008, 225 p. 18 €. Arrêté en 1745 à Die, à 80 ans, après 36 ans de ministère clandestin en Dauphiné et dans la Drôme, emprisonné dans la tour de Crest, Jacques Roger fut pendu à Grenoble. Avec Antoine Court et Pierre Corteiz, il fut un des pionniers de la reconstruction de l’Eglise réformée en France pendant la période du Désert.

Eugène CASALIS, Mes souvenirs (1810-1891), 2011, 240p. ill,, 15 € (+ 4 € frais de port à commander accompagné d’un chèque au Musée Jeanne d’Albret, 37 rue du Vieux Bourg, 64300 Orthez). Réédition d’un document publié en 1884, fondamental pour l’histoire des Missions protestantes françaises et la Maison des Missions qu’il dirigea pendant 17 ans.

Anne CENDRE, Promenades protestantes à travers Paris, Labor et Fides, 2011, 354 p. De la rue Bertie Albrecht à la rue Jean Zay, l’auteur explore par arrondissement les artères parisiennes portant le nom de personnalités protestantes dont elle donne quelques renseignements biographiques, ainsi qu’un aperçu historique, architectural et anecdotique des abords de cette rue. Passionnante promenade parisienne dépassant largement les œillères protestantes.

José LONCKE, Hélène d’Orléans : une protestante, Reine de cœur des Français, Ed. La Cause, 284 p., 15 €. Epouse du fils aîné de Louis-Philippe, le prince Ferdinand d’Orléans, mort prématurément d’un accident de carrosse, cette princesse luthérienne fidèle à ses convictions, ne devint jamais reine, faillit être régente de son fils le 1er comte de Paris, mais introduisit un peu de sensibilité protestante à la cour. De 1837 à 1848, elle y fit dresser les premiers sapins de Noël, allait au culte aux Billettes, soutint ses coreligionnaires, leurs œuvres sociales et éducatives. Par petites touches, l’auteur évoque les personnalités et l’actualité protestante de ces 12 années.

F. ROGNON, Dietrich Bonhoeffer. Un modèle de foi incarnée et de cohérence entre les convictions et la vie, Ed. Olivetan, 2011, 144 p., 14,50 €. Le pasteur luthérien opposé à Hitler, pendu le 9 avril 1945 au camp de concentration de Flossenburg, est devenu le symbole de la résistance interne allemande

Jean Valat, Mémoires d’un protestant du Vigan. Des dragonnades au Refuge (1683-1686), Editions de Paris, 2011, 124 p., 13 €. Les mémoires de Jean Valat rédigées en français aux Pays-Bas où il avait trouvé refuge, conservées par une copie unique dans une famille allemande et jamais publiées en français, offrent le témoignage inédit d’un jeune notable du Vigan qui s’exile à la Révocation.

Vermeille, scénario et dessins, Toutes Branches Dehors, Ed. EEUDF, Clichy, 2010, 15 €. Cette bande dessinée retrace, à l’occasion du centenaire l’histoire des Eclaireurs et Eclaireuses Unionistes de France.

CD : Voyage à travers chants des Réformés de France par l’Ensemble Huguenot. Hymnologie de la Réforme, du XVIes. à nos jours, interprétée par quatre chanteurs lyriques, livret du pasteur Jacques Juillard, Escales en Eclats, 2011.

A l’ère de l’I-Pad et de l’I-Phone la Fondation Eugène Bersier offre une nouvelle application gratuite : « Histoire de la France Protestante« , premier volume d’une bibliothèque protestante. Des liens sont proposés avec les notices du Musée Virtuel du Protestantisme Français.

Laisser un commentaire