La Société de l’Histoire du Protestantisme Français célèbre ses 150 ans. Elle édite depuis 1852 un Bulletin historique à haute valeur scientifique. Sa riche bibliothèque est située 54 rue des Saints-Pères, dans un immeuble qui lui a été donné par son ancien Président Fernand de Schikler. C’est la plus riche bibliothèque privée de France ouverte au public. Elle comprend un grand nombre d’imprimés et de manuscrits. Notons en particulier des originaux ou des copies de registres paroissiaux protestants et de registres du désert.

A l’occasion du cent-cinquantenaire, la Société accueille le Colloque des Musées Protestants dans la maison de Jean Calvin à Noyon. Elle organise une Exposition, du mardi 30 avril au samedi 11 mai 2002, au 54 rue des Saints-Pères, dans le 7e arrondissement. L’exposition sera ouverte de 14h à 18h sauf le dimanche et le lundi. Le thème est Protestantisme français et monde moderne, du Premier Empire à la fin de la IIIème République.

La Société publiera cette année un numéro spécial du bulletin consacré à son anniversaire.

Le Colloque et l’Exposition ont donné lieu à une cérémonie d’ouverture présidée par le Pasteur Jean-Arnold de Clermont, Président de la Fédération protestante de France. Elle était suivie d’un débat entre Pierre Chaunu, de l’Institut, et le Président de la Société, sur le thème : « Histoire et Mémoire du Protestantisme ».

La consultation des ouvrages de la Bibliothèque est momentanément suspendue pendant la durée de l’Exposition. Mais vous êtes vivement encouragés à aller la visiter.

La Société de l’Histoire du Protestantisme Français est propriétaire de plusieurs musées, animés par des associations locales dynamiques. Le plus connu est le Musée du Désert, où se tient chaque année, le premier dimanche de septembre, l’Assemblée qui réunit des milliers de protestants venus de France et de l’étranger. Il est situé à Mialet, dans le Gard.

Le Musée du Protestantisme de l’Ouest se trouve au Bois de Tiffrais, en Vendée. Il est soutenu par les communautés protestantes de la région. Le Musée du Protestantisme en Dauphiné se trouve dans le village médiéval de Poët-Laval, dans la Drôme. Le Musée du Vivarais Protestant est installé dans la Maison de Pierre et Marie Durand, au Bouschet de Pranles, en Ardèche. Marie Durand était la plus connue des prisonnière pour la foi de la Tour de Constance, à Aigues-Mortes. Son frère, Pierre Durand, prédicant du Désert, a été capturé et exécuté.

D’autres lieux de mémoire protestants et des plaques commémoratives sont situés dans diverses régions de France.

La Société de l’Histoire du Protestantisme Français comprend un Centre de Généalogie Protestante, qui publie des Cahiers de Généalogie Protestante. Le Centre permet de mettre en commun les recherches généalogiques de ses membres et d’aider les descendants de huguenots de l’étranger à la recherche de leurs racines.

La Société est en rapport avec les Sociétés Huguenotes du monde entier. La Bibliothèque est fréquentée par des chercheurs étrangers. Certains ont participé aux colloques scientifiques organisés dans le passé, dont les publications sont encore disponibles.

La Société a cette année fait des aménagements et acquis du matériel d’exposition qui pourra servir ultérieurement. De nouvelles expositions périodiques pourront être organisées. Un projet à plus long terme serait de pouvoir créer, dans d’autres locaux, un musée parisien du Protestantisme…

(Emission du Comité Protestant des Amitiés Françaises à l’Etranger sur France-Culture le dimanche 5 mai 2002 à 8h25)
Par Thierry Du Pasquier

Laisser un commentaire