Bonjour Mesdames et Messieurs,

Je suis Madame Christine Blair, pasteur de la vie communautaire à l’Eglise Américaine de Paris. Je vais vous raconter un peu de l’histoire de cette église protestante, et vous parler de sa mission aujourd’hui, dans notre vie quotidienne.

Grâce aux secours que la France a donnés à la nation nouvelle-née des Etats-Unis d’Amérique, beaucoup d’Américains sont venus étudier, faire du commerce ou travailler en France au début du XIXe siècle. On s’est vite rendu compte que les Américains avaient besoin d’un lieu de culte ou d’une chapelle. Un petit groupe anglophone a commencé à se rassembler pour le culte en 1814, et en 1816, l’Eglise Réformée de France a permis l’utilisation de l’Oratoire (à côté du Louvre). Napoléon III a signé le contrat qui a établi l’église rue de Berri, et c’est finalement en 1929 que nous avons construit l’église qui se trouve au quai d’Orsay.

Je voudrais vous signaler que dès le début, l’Eglise Américaine a entretenu des relations chaleureuses et amicales avec l’Eglise Réformée de France, et aussi, plus tard, avec l’Eglise Réformée Evangélique. Les protestants français, à travers les années, nous ont beaucoup aidés, et ont veillé sur notre église quand, à cause des guerres, les Américains ont quitté Paris, et les portes ont dû être fermées pendant un an ou plus.

Une des missions principales de l’Eglise Américaine a été la présence auprès des jeunes étudiants anglophones, aux XIXe et XXe siècles. Par exemple, dans les années 1960 et 70, les étudiants se réunissaient dans ce que nous appelons « les catacombes » et les jeunes musiciens et acteurs y jouaient leur musique ou la comédie pour acquérir de l’expérience ou gagner leur repas. Ainsi l’Eglise Américaine a vu le commencement de carrières d’artistes maintenant très connus, comme Joan Baez, Bob Dylan, Robert DeNiro. Cette mission auprès des étudiants anglophones continue à être très importante pour notre église : nous avons un pasteur qui s’occupe exclusivement de la mission auprès des jeunes, adolescents ou jeunes adultes.

Mais l’Eglise Américaine a beaucoup changé depuis les années 1970. Elle est devenue une église tout à fait internationale, avec une communauté de fidèles venant d’au moins 40 nations. Il se peut qu’il n’y ait que 50 % d’Américains. Nous avons une association de Philippins, et une association d’Africains qui se réunissent régulièrement après le culte. Nous avons beaucoup de familles binationales : français-américain ou français-africain, par exemple. Nous avons aussi des familles d’Irak, d’Iran, de Mongolie, du Tibet, comme de l’Australie, de Singapour ou du Canada. Nous représentons donc l’église chrétienne mondiale, avec une énorme diversité culturelle, linguistique, économique et théologique. Nous sommes donc amenés à trouver le lien commun entre nous : notre amour de Dieu, de l’Evangile de Jésus-Christ, de la parole de Dieu dans la Bible, et des sacrements.

Nous sommes, en quelque sorte, le jardin dans lequel les graines de foi chrétienne sont nourries. (Beaucoup de personnes arrivent, et cherchent l’occasion de parler anglais, ou cherchent à comprendre la culture française. Ils trouvent un peu d’aide -on fait ce qu’on peut- mais surtout ils trouvent ou retrouvent, une foi vivante, puissante). Notre mission est de nourrir cette foi, instruire, guider, et puis de renvoyer ceux qui partent dans une église pour un nouveau séjour.

Nous tâchons aussi d’avoir une mission auprès des pauvres et des sans-logis, et nous donnons des fonds et de l’aide à beaucoup d’associations à Paris et à l’extérieur : la Mission Evangélique, le CASP, la Péniche, le « Fleuron », La Cause. Nous sommes heureux de travailler côte à côte avec les églises protestantes, et nous avons aussi des liens avec l’église catholique et l’église orthodoxe. Ainsi, nous avons hébergé après Noël 150 jeunes adultes qui sont venus à paris pour la grande réunion dirigée par les moines de Taizé. Nous participons également aux veillées de l’ACAT (Association des Chrétiens contre la Torture et la peine de mort).

Nous remercions Dieu de pouvoir poursuivre fidèlement notre mission à Paris. Merci.

(Emission du Comité Protestant des Amitiés Françaises à l’Etranger du dimanche 2 mars 2003, sur France-Culture à 8 h 25).

par Christine BLAIR

Lettre N°31

14 Réponses à “L’église protestante américaine a Paris”

  1. joocey dit :

    salut à vous je suis un visiteur et je suis tombé sur votre site mais je suis en Afrique juste pour vous dire, que je trouve très bien votre communauté et ça me réjouirais si j’en faisais partie. bien que je sois un peu loin de vous, vous pourrez peu être me guider à trouver la plus proche. merci
    au plaisir!!!

  2. Rev. Nathanael MELEDJE dit :

    Je viens de prendre connaissance de vos ecrits et de votre Eglise qui existe en Franc depuis le XIX siecle. Je vous encourage dans votre grande Mission que le Seigneur des seigneurs a eu soin de vous confier. Bien que vous soigniez une ancienne Mission par rapport aux Missions que nous avons aujourdhui, nous vous porterons toujours en priere. Dieu vous a mis dans un Pays en majorite Catholique et Il saura comment vous entretenir pour faire avancer son travail et sauver de nombreuses Ames. Je souhaiterais des echanges dans tous les domaines entre votre COMMUNAUTE et notre Eglise, si cela vous sied. Votre suite serait la bienvenue. Que Dieu vous benisse en JESUS-CHRIST en communion avec le SAINT-ESPRIT.Amen

  3. hekk dit :

    Je vraiment courage de dir. Que vous pouve actualise les Autres en Afrique du sud

  4. bishop kapanda dit :

    Encourageons les eglise s et leurs leaders a evoluer de faire leur mission que dieu leur avait confier,moi je pense que c’est le temp de pouvoir apercevoir les miracles deci de la de part et d’autre dans les eglises. maintenant que faire,il fallait que les leaders puissent se mettre ensemble pour fortifier l’amour du christ et ceci aussi est secret de vaincre le satan.Ce pourquoi moi je me join directement a huguenots en france et je demande directement la cllaboration. ns somme mune eglise protestante au kenya et ns avons beaucoup besoin de votre ideologie.Sur ce ns vs demandons de ns fournires toutes les conndutoons d’etre de bons collaborant. ns somme s prete de collaborer avec vs.merci.
    bishop kapanda

  5. NGO NKWANG FRANCOISE dit dit :

    Je viens de découvrir l’église protestante Américaine à la télé ce dimanche 18 05 2014 je voudrai avoir l’adresse et les horaires du culte. je souhaite assister au culte du dimanche .A vous cela a raviver ma croyance.Je vous encourage dans l’union de prières que DIEU tout puissant vous bénisse et vous protège de tout. Amen

  6. dadoo dit :

    BJR JE SUIS UNE HAITIENNE RESIDÉ EN FRANCE MOI JE SUIS CHRETIENNE J’AI L HABITUDE D ALLER A L’EGLISE DANS UNE EGLISE AMERICAINE MAIS COMME JE SUIS NOUVELLE A PARIS JE VOUDRAIS SAVOIR SI C EST UNE EGLISE PROTESTANTE CAR MOI JE VODRAIS ME BAPTISER APRES UN CERTAIN TEMPS

  7. Myriam dit :

    Bonjour,
    Je cherche une chambre pour jeune étudiante -25 ans – qui vient d’etre inscrite à l’université de Rennes et souhaite transférer son dossier et étudier à Paris. Merci de toute aide possible, que vous apporterez à ma fille Meriem. Elle n’a pas beaucoup de moyens pour faire face à un loyer trop cher.

  8. sauer dit :

    Je suis presbytérien français, huguenot de vieille souche . Jamais je ne financerai votre prosélytisme en contradiction totale avec la sensibilité protestante : à se demander si vous êtes bien Pasteur . Nul besoin d’église pour être en relation avec le Grand Architecte . Lors des guerres de religion française, guerres chrétiennes faut il le rappeler, mes ancêtres se réunirent dans « le désert ». Imitez cet exemple ! Ce n’est pas l’édifice qui permet de croire. Je suis adepte du précepte : croire pour voir et non pas l’inverse.

  9. LILIANE dit :

    je suis convertie depuis quelques temps, grâce à GOD TV,une célèbre chaine Americaine; j’y ai pris goût; et tout naturellement j’ai souhaitais savoir s’il y avais, une église Américaine sur PARIS.
    J’ai participé à la messe au soir du 24 décembre 2015,j’ai été ému par cet ambiance, la foi et l’amour que je pouvais lire dans chaque chrétien présent cette nuit là;le moment magique a été, le moment où, il y a eu extension de lumière; et l’allumage des bougies tout en chantant et en rendant grâce à DIEU, Je suis décidé de venir le plus souvent, car je travaille dans le 15ème arrondissement,sûrement ce dimanche.
    Une église splendide et l’ésprit de DIEU qui y règne me donne envie de venir le plus souvent et m’investir dans auprès des volontaires qui sert les sans abris et tout aide humanitaire.
    Que le SEIGNEUR vous bénisse tous et vous protège pendant ces moments difficiles.

  10. pottier dit :

    Bonjour, pouvez-vous me renseigner concernant les calendriers diffusés aux état unis .En France ils sont assez nombreux exp: La bonne semences , vivre aujourd’hui ex.
    Pouvez vous me dire quels sont l’équivalent aux USA .
    J’espère que ma question est assez clair pour vous ?
    Salutation en Christ
    Fabrice

  11. Pasteur Dieudonné KIMARARUNGU dit :

    Bonjour

    Je suis burundais, Pasteur de l’église : LE TEMPLE DE LA REPENTANCE ET DE LA GUERISON EN JESUS CHRIST, T.R.G.J.C. en sigle. Je viens de lire sur votre site et je suis très ravi de tout ce que vous avez fait pour sauver les âmes des filles et fils de Dieu égarés.
    A cet effet, comme je vous trouve très utile pour nous perfectionner spirituellement (église), je voudrais vous demander de travailler en partenariat avec votre église. En Afrique et particulièrement au Burundi, on a tellement besoin des églises comme la votre pour bien former nos pasteurs et de nous appuyer dans pas mal de choses pour bien évangéliser.
    Mes remerciements anticipés pour la suite.
    Pour l’église: T.R.G.J.C.
    Pasteur Dieudonné KIMARARUNGU.

Laisser un commentaire