Henri IVLe 4e centenaire de la mort d’Henri IV est encore d’actualité à Fontainebleau jusqu’au 28 février 2011 avec une exposition présentée dans un lieu conçu sous Henri IV – la salle de la Belle-Cheminée – et un circuit thématique intégré au circuit de visite principal, augmenté pour la circonstance par l’ouverture exceptionnelle et mis en valeur par une scénographie adaptée, de lieux construits et décorés sous le règne de ce souverain (galerie des Assiettes, salle des Gardes, salles Saint-Louis). Une centaine d’œuvres emblématiques de la Seconde École de Fontainebleau (peintures, sculptures, éléments lapidaires, dessins, gravures, livres, objets d’art) illustreront les grandes réalisations du règne d’Henri IV à Fontainebleau.

Parmi les évènements culturels qui vont marquer 2011, signalons :

Le bicentenaire du temple de l’Oratoire du Louvre, attribué au Consistoire réformé en 1811 par Napoléon, fournira l’occasion d’évoquer ces deux siècles où accédant à la reconnaissance citoyenne et religieuse après des siècles d’oppression, les protestants se sont inscrits dans l’histoire de Paris (15 octobre-15 novembre 2011).

Le centenaire de l’inauguration du Musée du Désert : Inauguré en 1911, le Musée du Désert ambitionne de célébrer son centenaire dans un cadre largement rénové. Jusqu’à présent, il se consacrait essentiellement à la période du Désert, entre la révocation de l’édit de Nantes et l’édit dit de tolérance et la Révolution française. Il apparaît aujourd’hui nécessaire d’ouvrir de nouvelles salles consacrées à la Réforme, en expliquant au grand public ce qu’est le protestantisme. A terme, il envisage de poursuivre l’exposition par des salles dédiées aux XIX°, XX° et XXI° siècles, pour offrir aux visiteurs un panorama complet de l’histoire du protestantisme français. Ce projet nécessite d’importants travaux, donc d’importants moyens financiers. Parce qu’il est un musée protestant de l’histoire protestante, le Musée du Désert ne peut être subventionné par les collectivités publiques ; et parce qu’il est ouvert à l’ensemble des familles du protestantisme et qu’il entend assurer en toute indépendance sa mission spirituelle, il ne reçoit aucune aide des Eglises. Le Musée du Désert compte, en revanche, sur l’aide que chaque protestant, de France et de l’étranger, pourra lui apporter. Ce sera, pour lui, un encouragement à poursuivre sa mission, à la fois culturelle et spirituelle. Vous pouvez apporter une aide décisive à cet ambitieux projet en adressant un don à l’ordre de « Association des amis du Musée du Désert », Le Mas Soubeyran, 30140 Mialet (don déductible des impôts).

Le centenaire du scoutisme unioniste : Durant l’été 2011, Les EEUdF marqueront le coup en organisant 12 camps, rassemblant chacun 300 à 500 participants ; trois jours d’animation commune avec un grand jeu inter-camps et une veillée anniversaire vécue simultanément sur l’ensemble des camps, à laquelle tout le monde est invité. Le samedi 23 juillet, tous les camps vivront simultanément une grande veillée anniversaire. Parents, enfants, anciens, amis, responsables et cadres sont tous invités a y participer (www.eeudf.org).

L’exposition Rembrandt et la figure du Christ, au Musée du Louvre, du 20 avril au 18 juillet.

Le Grand Temple de LyonLe Grand temple de Lyon (Rhône), 3 Quai Augagneur, construit en 1884 par l’architecte protestant lyonnais Gaspard André (architecte du Théâtre des Célestins et de la fontaine des Jacobins à Lyon, ainsi que de l’hôtel de ville de Neuilly-sur-Seine), propriété de l’Eglise réformée de Lyon doit être complètement rénové, pour faire face à sa vocation cultuelle et culturelle, incluant un programme de conférences et concerts faisant du Grand temple un des pôles reconnus de la vie culturelle et musicale lyonnaise. Vous pouvez aider en envoyant un chèque à l’ordre de « Fondation du Patrimoine – Restauration, mise en valeur du GT de Lyon » Fondation du Patrimoine Délégation Rhône-Alpes, 27 boulevard Saint Exupéry – 69009 Lyon (dons déductibles des impôts).

Contact et dossier : Thierry Koechlin (koechlin.thierry@free.fr ; 06 65 22 66 06 ; www.grandtemple.fr).

Le nouveau musée de Ferrières, Musée du Protestantisme en Haut-Languedoc, dans la montagne du Tarn, a déjà ouvert ses portes au public dans un nouveau bâtiment moderne de verre, bois et béton (Cabinet Basalt, architecture). Son inauguration officielle aura lieu au printemps 2011 (www.mpehl.org).

Communiqué de la Fédération protestante de France du 6 janvier 2011 : Solidarité avec les communautés de croyants attaquées et meurtries :

La Fédération protestante de France exprime son horreur devant les attentats visant des chrétiens désignés comme « cibles légitimes ». Elle dénonce toute violence faite à un être humain, à plus forte raison quand c’est prétendument au nom de Dieu.

Après l’attentat d’Alexandrie, les menaces à l’encontre de la communauté copte en France mettent en évidence la volonté des extrémistes de généraliser les tensions religieuses pour les transformer en guerre des civilisations.

Cette montée de la violence est bien visible dans les dégradations de lieux de culte, comme tout récemment celui de l’Église évangélique de Montfermeil (Seine Saint-Denis). Ces actes indiquent une grave perte du respect que traditionnellement l’être humain porte aux convictions profondes de ses concitoyens.

La Fédération protestante de France exprime sa solidarité et son soutien fraternel aux communautés attaquées et meurtries.

Provoqués par cette guérilla religieuse qui envahit les médias et s’installe dans nos préoccupations quotidiennes, nous appelons à résister à l’engrenage de l’intolérance en méditant à nouveau l’histoire dramatique de Caïn et Abel. « Le péché est tapi à ta porte, et son désir se porte vers toi, à toi de le dominer » ; la violence séductrice est partout présente, la laisserons-nous dominer nos pensées, nos paroles et nos actes ? Non. Personne ne peut se prévaloir d’être fils unique, chacun est appelé à entrer en dialogue avec son frère en humanité.

Laisser un commentaire